Accueil > Actualité > 2024 > Conseil Portuaire

Conseil Portuaire

} 20 janvier 2024

Compte rendu des conseils

portuaire et d’exploitation

du 19 janvier 2024

Les 2 réunions se sont tenues successivement, même si elles se sont chevauchées entre elles.

L’objet était la fixation des tarifs pour 2024.

Le maire a immédiatement annoncé qu’il n’y aurait pas d’augmentation cette année.

Ce qui est une bonne nouvelle, certainement pour compenser tous les désagréments que nous avons pu avoir, aussi bien concernant l’eau que l’électricité entraînant une diminution des charges du port.

Sur ce point nous pourrons voir le détail lorsque sera examiné ultérieurement le bilan.

Bien évidemment, on ne réunit pas autant de monde pour approuver cette seule information, aussi de longs débats ont eu lieu sur différents points.

Tout d’abord la gestion de l’eau.

À mon interrogation, Mr PARRA a indiqué que de tout l’été, il n’y avait pas eu de problème pour fournir de l’eau à tous les occupants de notre territoire. La seule alerte a été lors de l’incendie d’Argelès et de Saint-André pour lequel, au départ les pompiers ont utilisé l’eau douce, mais très vite tout est rentré dans l’ordre.

La difficulté soulevée par le maire est que le préfet pour des raisons politiques n’accepterait pas que l’on puisse laver des bateaux alors que des agriculteurs manqueraient d’eau.

En réalité nous avons besoin d’eau pour la consommation courante, si l’on prend une douche dans le bateau ou à son domicile la consommation est la même, mais tout est symbolique.

La discussion a concerné l’avenir, dans la mesure où il pleut très rarement dans notre département, même s’il est toujours possible d’avoir des inondations comme par le passé.

Le maire envisage d’utiliser l’eau de la piscine municipale pour la zone technique, permettant d’utiliser cette eau chlorée pour caréner les bateaux. (Cette eau ne poserait pas de problème pour les bateaux) En dehors de la période juillet août où la piscine est fermée, il peut être récupéré 30 m³ d’eau par jour pour remplir des citernes souples qui seraient sur la zone.

Certains demandent une station de lavage pour rincer les bateaux lors du retour au port.

Le problème de la récupération des eaux usées est assez complexe à mettre en place car en dehors des problèmes techniques, cette question doit faire l’objet d’autorisations de l’ARS.

Ensuite nous avons discuté des problèmes d’électricité, car des plaisanciers se plaignent que les disjoncteurs ne soient pas remis systématiquement les week-ends, il y a des risques de panne des pompes de cale et que le bateau coule.

Monsieur JeanJean a précisé que c’était très rare, en revanche il y a assez régulièrement des incidents avec des prises qui sont laissées en permanence qui crament, fort heureusement nous n’avons pas de bateaux qui ont pris feu, car on sait qu’ils sont impossibles à éteindre.

Normalement la fin des restrictions électriques était prévue pour le 1er juin, mais j’ai indiqué qu’avec la réduction de la zone technique et les nombreux ponts du mois de mai, il faudrait avancer cette date.

Il a été acté que la restriction se terminerait le 1er mai.

Le référé suspension concernant la maison de la mer a été gagné par la mairie, aussi les travaux ont commencé, notamment par la suppression du grand parking des plaisanciers qui va devenir un jardin et la création d’un nouveau parking, avec des places de stationnement étroites, situé sur une partie de la zone technique après la future maison de la mer.

Nous avons terminé par le problème du rehaussement des quais.

À la suite d’un appel à projets, plusieurs ports ont candidaté afin d’obtenir une subvention.

C’est organisé par le CEREMA (vous pouvez aller sur le site), le port d’Argelès a été retenu et devrait recevoir une subvention de 1 million d’euros. Tout en sachant que le projet qui n’est pas encore totalement défini devrait coûter bien plus cher.

Cela pose beaucoup d’interrogations aux plaisanciers, car il ne serait plus possible d’emprunter en voiture le quai bas, ce qui est à mon avis est très problématique surtout lorsqu’il y a des marchés au-dessus.

J’ai d’ailleurs indiqué que ces personnes qui font des projets, ne sont pratiquement jamais des utilisateurs et ne voient pas les problèmes d’ailleurs soulevés par les pécheurs au gros.

Ce serait une utilisation du port radicalement différente et à mon sens une grande perte de confort, surtout avec un parking éloigné de la plupart des anneaux.

La réunion s’est terminée à midi après 2 heures de discussion.

Bien amicalement.

Robert RIVES

PARTAGER

Les derniers articles

Catégories

A lire aussi sur Ycar

Rallye Croisière Pour cause des deux tours des élections législatives le rallye croisière prévu les 29 & 30 juin est reporté aux 7 & 8 septembre. Dommage  ! Croisières d’été...

Magic Marck ! A bord de son Surprise “Indigo” notre ami Marck Howell-Jones (licencié au club) survole sa classe dans toutes les compétitions auxquelles il participe. 1er  Spi Ouest France...

Les Régates des  Nautiques d’Argelès Tout en image Téléchargez la vidéo Télécharger les photos (lien à venir)